Rambler's Top100 Политика

COBECTЬ

     

 

 

Livre d'or

 

Ecrivez-nous!

 

Liens intéressants

 

 

Contenu exclusivement en russe pour le moment

 

Группа "Совесть": акции, новости, лица

 

Правда и ложь о "деле ЮКОСа"

 

Требуется ваша помощь!

 

Присоединяйтесь к группе "Совесть"!

 

Подпишитесь на рассылку

 

PETITION

Déclaration de soutien à Mikhaïl Khodorkovski de la part du groupe "Sovest"

du 20.12.2003

Nous nous adressons à tous ceux pour qui les notions d’équité et de justice ne sont pas encore devenues un objet de pures spéculations politiques, à tous ceux qui veulent vivre dans une Russie démocratique, dans un véritable Etat de droit doté d’une économie développée.

Aujourd’hui, nous sommes témoins d’une opération d’envergure, montée par divers services spéciaux et le Parquet Général de Russie, qui vise à briser la plus grande entreprise privée de Russie – une entreprise qui avait des chances de devenir la quatrième compagnie pétrolière au monde. La tentative d’anéantir le groupe IOUKOS fait reculer la Russie sur le plan politique aussi bien qu’économique.

Bien que l’attaque contre la compagnie pétrolière IOUKOS soit officiellement motivée par une enquête sur les agissements du "groupe organisé de Khodorkovski", l’envergure des poursuites est sans commune mesure avec les accusations invoquées. Dans cette campagne, différentes institutions de l’État – le Parquet Général, le Ministère de la Justice, le Ministère des Impôts et Collectes, le Ministère des Ressources Naturelles – agissent de façon concertée. Il est impossible de croire que toutes ces administrations se soient simultanément découvert un différend avec le groupe de Khodorkovski.

Les poursuites engagées contre la direction du groupe pétrolier IOUKOS s’accompagnent d’une propagande explicite dans les médias de l’idée d'"expropriation des oligarques", en d’autres termes, d’une possible redistribution de la propriété privée, ce qui a pour résultat d’attiser les conflits sociaux. La diffusion intentionnelle de ce genre d’idées par certains représentants du pouvoir nous paraît extrêmement dangereuse.

A l’encontre de Mikhaïl Khodorkovski et d’autres membres de la direction de la compagnie IOUKOS sont employées des méthodes d’intimidation inacceptables, allant jusqu’au chantage et aux menaces. L’opinion publique ne dispose pas d’informations objectives sur ces évènements. S’il est vrai que durant tant d’années Khodorkovski a enfreint la loi, n’a pas payé les impôts dus, etc., pourquoi le pouvoir redoute-t-il un procès public? Pourquoi les réunions du Tribunal de District Basmanny, sont-elles annoncées au dernier moment, ce qui prive les avocats de la défense de la possibilité de s’y préparer correctement, pourquoi se déroulent-elles à huis-clos?

L’emploi de pareilles méthodes incite à penser que le Parquet Général ne dispose pas de preuves suffisantes de la culpabilité de l’ex-PDG de IOUKOS. Nous n’avons pas le moindre doute quand au fond politique de l’affaire Khodorkovski. Il est évident pour nous que derrière les accusations invoquées se cache un règlement de comptes en bonne et due forme avec un chef d’entreprise indépendant et rebelle aux ordres du Kremlin. Cela discrédite le président Poutine et les institutions du pouvoir en Russie, ainsi que l’idée même de démocratie.

Nous exigeons que l’affaire de Mikhaïl Khodorkovski et celles de ses collaborateurs soient examinées au cours d’un procès équitable avec des séances publiques ouvertes à la presse et aux représentants de la société civile. Seul un procès en Cour d’Assise devant des jurés permettra de rétablir la confiance des citoyens vis-à-vis des institutions de l’État. Le cas contraire serait interprété comme un dangereux précédent d’application sélective du droit à l’égard de citoyens ayant déplu au pouvoir ou exprimé des idées d’opposition.

Nous voulons vivre dans un pays où chaque citoyen est protégé par la loi. Mais les méthodes au moyen desquelles est menée l’affaire Khodorkovski nous privent de cet espoir. C’est pourquoi nous appelons tous ceux qui sont attachés à la liberté, à la démocratie et au respect des droits de l’homme à réfléchir aux évènements actuels et à comprendre que nous sommes tous concernés. Et à trouver un moyen d’exprimer notre désaccord avec les infractions à la loi dans cette affaire, avec le mépris marqué par le pouvoir envers les droits de Mikhaïl Khodorkovski, et au-delà, envers tous les citoyens de Russie.

 

Groupe "Sovest" (contact@sovest.org)

 

La collecte de signatures est terminée

Ce texte a été signé par plus de 150 personnes.

  

Le groupe "Sovest" ("conscience", "intégrité" en russe) est né le 3 décembre 2003 d’une initiative spontanée pour apporter un soutien populaire aux actionnaires et aux collaborateurs de la compagnie pétrolière IOUKOS. Nous nous fixons pour but de veiller à ce que soient respectés les droits civiques de Mikhaïl Khodorkovski et des autres personnes impliquées dans l’"affaire IOUKOS". A l’heure actuelle, la tâche essentielle du groupe est d’obtenir par tous les moyens légaux le maintien en liberté de Khodorkovski durant la période accordée à la défense pour prendre connaissance du dossier d’accusation, ainsi que l’organisation d’un procès impartial et public. Le groupe "Sovest" est une association de citoyens totalement indépendante de tout groupe politique politique ou financier que ce soit, et il ne poursuit aucun but commercial. Toutes ses actions se font sur une base de volontariat et de bénévolat.

© Sovest.org 2004. All rights reserved. * contact@sovest.org  

Rambler's Top100 Рейтинг@Mail.ru TopCTO Политика